► GABRIELLE TOUGAS-FRÉCHETTE

De 2001 à 2006, Gabrielle Tougas-Fréchette a fait des études au baccalauréat en Beaux Arts, jumelé à une majeure en études cinématographiques à l’université Concordia. Elle travaille à la programmation du Festival du nouveau cinéma depuis 2005 et co-fonde Voyous Films en 2009 (qui devriendra Voyelles Films en 2012). Elle produit alors plusieurs vidéoclips en plus d’une douzaine de courts-métrages dont CE N’EST RIEN de Nicolas Roy qui se retrouve directement en lice pour la palme d’or du court-métrage au 64e Festival de Cannes. En 2011, AVEC JEFF, À MOTOde Marie-Ève Juste, sera lui, présenté à la 44e Quinzaine des réalisateurs à Cannes.  LÀ OÙ JE SUIS de Myriam Magassouba remporte le prix Jutra du meilleur court-métrage de fiction en 2013. En 2014, NOUS AVIONS est nommé dans la catégorie du meilleur court métrage  aux Prix Ecrans Canadiens et aux Gala des prix Jutra, tandis que ÉCLAT DU JOUR de Ian Lagarde remporte le grand prix du meilleur court métrage à Slamdance.  MYNARSKI, CHUTE MORTELLE de Matthew Rankin ouvre la 43e édition du Festival du nouveau cinéma et le premier long métrage produit par Voyelles Films, LE CŒUR DE MADAME SABALI de Ryan McKenna est tourné à l’automne 2014. Le court métrage BLEU TONNERRE tant qu’à lui se taille une place dans la sélection officielle de la Quinzaine des réalisateurs 2015. Co-scénariste et co-réalisatrice de deux projets de courts métrages avec Ian Lagarde ;TENTACULES 8, LE RETOUR DE LA CHOSE, récipiendaire du Grand Prix international a Tubigen-Stuttgart et de GRIMACE tourné au printemps 2015, la productrice multi-disciplinaire multiplie les expériences de créations et d’échanges.

En cumulant les expériences de productions de programmation et d’écriture Gabrielle Tougas-Fréchette enligne tous ses efforts à faire du cinéma un événement ambitieux de rencontres émerveillées.

– – –

In 2009, Gabrielle Tougas-Fréchette co-founded Voyous Films ( which has become Voyelles Films). Since then, she’s co-produced several music videos and short films such as « Ce N’est Rien » by  Nicolas Roy—which was in the official run for the Palme d’or at the 64th Cannes film  festival—and « Vent Solaire » by Ian Lagarde, which was simultaneously touring amongst several film festivals. In 2011, she worked on « Avec Jeff À Moto » by Marie-Ève Juste, which was shown at the 44th Director’s Fortnight in Cannes. « Where I am », « Daybreak » and « Time flies », her three latest films, are presently touring the festival circuit around the world, with selections at TIFF, BFI, Slamdance, FNC, BUFF and have already gotten some awards and recognition, including « best quebec short film », canada’s top ten and a nomination at the Genie Awards, which will take place in march for « Time flies » and Best narrative Short Films at Slamdance for « Daybreak ».
She is handling post-production on three more short films and the pre-production of her first feature film.
As she is cumulating experiences in cinema, Gabrielle is directing every effort in making her work an ambitious event of astonishing encounters.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s