► BECCA BLACKWOOD

Becca Blackwood est une directrice artistique, conceptrice de costumes, productrice et créatrice de vidéoclips née à Toronto, ayant grandi à Winnipeg et résidant à Montréal depuis 2010. À l’âge vénérable de quatre ans, elle commence à suivre des cours de couture après que sa mère l’a trouvée en train de créer des rideaux à partir de tissu et de papier collant. Après quatorze ans d’apprentissage, sa passion pour la mode et le design la mène à l’Université Ryerson, où elle étudie le design et la mode. Désillusionnée par certaines facettes de cette industrie, elle se tourne vers la guitare et le chant. Pendant cinq ans, elle fait le tour de l’Amérique du Nord avec plusieurs groupes. Après cet interlude, Becca renoue avec l’univers de la mode.

En 2010, elle commence à travailler en tant que conceptrice de costumes et directrice artistique pour plusieurs films indépendants, à Montréal comme à Winnipeg. Peu de temps après, elle produit son premier long métrage (The First Winter, 2012) avec son conjoint Ryan McKenna – c’est leur première collaboration. Depuis, ils ont produit ensemble neuf films, pour lesquels Becca a également conçu les costumes et assuré la direction artistique. Leur œuvre la plus récente, Le Cœur de madame Sabali (2015), dont le scénario est basé sur une idée originale de McKenna et Blackwood, met en vedette Marie Brassard et contient des performances inoubliables du duo Amadou & Mariam. Le film a été produit par Voyelles Films (Menaïc Raoul et Gabrielle Tougas-Frechette) et Becca Blackwood. Becca a aussi pris en charge la direction artistique et la conception des costumes.

Récemment, elle a réalisé plusieurs vidéoclips, notamment ceux de Daniel Isaiah, de Thus Owls et de Mise en Scène. Elle a aussi créé les costumes pour plusieurs films, parmi lesquels Mynarski. Chute mortelle (court-métrage de Matthew Rankin), Dive (court-métrage de Kaveh Nabatien), The Saver (long-métrage de Wiebke von Carolsfeld) et Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau (long-métrage de Mathieu Denis et Simon Lavoie). Les œuvres auxquelles elle a collaboré lui ont valu de nombreux éloges et ont été largement présentées dans des festivals et cinémas du monde entier, dont le TIFF, Hot Docs, le MoMA, Sundance, Cannes, Moscou, VIFF, RIDM, FNC, Annecy, Raindance, Indie Lisboa…

+
 – – –
+

Becca Blackwood is a Costume Designer, Art Director, Film Producer, and creator of music videos. She was born in Toronto, and raised in Winnipeg and has been based out of Montreal for the past 5 years. She began sewing lessons at the age of four, after her mother found her in the basement duct taping fabric together making « curtains, » and after 14 years of sewing and design classes she went on to study fashion design at Ryerson University. After her dissatisfaction with the Fashion Industry, she changed directions and spent five years touring as a musician and singer for several different bands.

She returned to her design roots in 2010 when she began working as a Costume Designer and Art Director for various independent films in Montreal and Winnipeg. Around this time, she began producing films with her partner Ryan McKenna. His directorial feature debut The First Winter was their first collaboration together and they have since made nine films as a co-producing team, with Blackwood also doing the costume design and art direction on the projects. Their newest film, Le Coeur de Madame Sabali is a French language feature staring Marie Brassard, and features special performances by Amadou & Mariam. The script is based on an original idea by McKenna and Blackwood, and was produced through the company Voyelles Films by Menaic Raoul, Gabrielle Tougas Frechette, and Becca Blackwood. Blackwood also did the art direction and costumes for the project.

Most recently she been a costume designer for short and feature films that include Mynarski: Chute Mortelle (short), directed by Matthew Rankin, Dive (short), directed by Kaveh Nabatien, The Saver (feature) directed by Wiebke Von Carolsfeld, and Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau (feature), directed by Mathieu Denis and Simon Lavoie. Her film work has screened worldwide at TIFF, Hot Docs, MoMA, Sundance, Cannes, Moscow, VIFF, RIDM, FNC, Annecy, Raindance, Indie Lisboa, among many others.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s